Logo Facebook Leclerc Assurances
1 800 567-0927

Écrivez-nous

7 trucs pour un road trip en famille des plus agréables

Êtes-vous du type « road trip », c’est-à-dire à vous glisser derrière le volant vers une destination inconnue?  Si oui, est-ce que vous vous permettez encore de combler votre besoin d’évasion maintenant que vous êtes le parent d’un ou plusieurs enfants?

Voici quelques conseils pour ceux qui osent le road trip en famille et qui décident de braver le peu de patience des enfants, surtout lorsqu’ils sont confinés dans un espace restreint.

(1)
Bien expliquer le concept

Tout d’abord, pour éviter d’entendre mille fois « Où on va? », il est préférable tout de suite d’expliquer à vos enfants ce qu’est un road trip et, surtout, de mettre l’emphase sur l’objectif qui est, justement, de ne pas trop savoir où on s’en va.

Par la même occasion, il faut aussi leur faire part de certains irritants, soit le nombre d’heures qu’ils auront possiblement à passer à bord du véhicule, mais en mettant surtout l’emphase sur le côté aventurier de la chose.

Dès le départ, il faut aussi discuter de la question des arrêts en émettant des règles claires. Par exemple, on arrête pour manger, se dégourdir les jambes, visiter et aller au petit coin.

(2)
Les faire participer à l’aventure

Puisqu’en principe, un road trip est sensé être un déplacement vers une destination non planifiée, pourquoi ne pas demander à vos enfants de choisir, chacun leur tour, quelle direction vous devriez prendre. « À la prochaine route, on tourne à gauche ou à droite? »

Non seulement cela stimulera leur intérêt, mais ils ressentiront une certaine fierté à être celui ou celle qui a fait découvrir à toute la famille un endroit tout à fait inusité.

(3)
De quoi s’occuper à bord

Très important, apportez des jeux distrayants mais pas trop bruyants sinon le trajet risque d’être pénible.  Il existe plusieurs jeux de cartes (devinettes, observation, mémoire) qui sont aussi intéressants pour les adultes que pour les enfants.

Essayez de faire différent en laissant les jeux vidéos ou DVD à la maison.

Un jeu amusant, en auto, est de demander aux enfants d’identifier des véhicules d’une certaine couleur, comme de compter les voitures jaunes, par exemple. Ils peuvent passer des heures concentrées sur cet exercice.

(4)
Prévoir une activité pour se dégourdir les jambes

Après plus d’une heure, il va de soi que les enfants commencent à ressentir de la fatigue. Alors pourquoi ne pas repérer un parc où tout le monde pourra se dégourdir et où les enfants pourront courir à leur guise?

Et si vous avez eu la bonne idée de préparer des collations ou un lunch, vous pourrez tourner l’activité en pique-nique si la saison ou la température le permet, bien entendu.

(5)
Penser aux petits malaises

Lors de longs trajets, il est possible que votre enfant se retrouve avec le mal des transports. Si c’est votre premier road trip, ne prenez pas de chance et apportez quelques essentiels de la pharmacie (cachets pour les maux de tête, de cœur, etc.)

Assurez-vous aussi que la température de l’auto est confortable et attention aux courants d’air ou à une surdose d’air climatisé.

Une bonne idée, c’est de demander aux enfants d’apporter leur oreiller. Ainsi, s’ils ont envie de faire une sieste, ils pourront s’y blottir confortablement.

(6)
Choisir un trajet sans irritants

Parce que la patience de tout le monde a des limites, informez-vous avant de partir sur le trajet que vous voulez emprunter, et ce, afin de ne pas vous retrouver sur une route en construction ou coincés dans un bouchon de circulation.

(7)
Des surprises et récompenses au retour

Histoire de rendre le road trip encore plus magique et mémorable pourquoi ne pas promettre une surprise ou une récompense aux enfants à votre retour à la maison.  Ça pourrait être, par exemple,  d’arrêter pour une crème glacée ou faire du camping dans le jardin, histoire de bien clôturer la journée.

L’important, c’est qu’il faut que l’expérience soit la plus agréable possible pour tout le monde, que ça ressemble à des vacances, et ce, même si ça n’en est pas vraiment.