Logo Facebook Leclerc Assurances

1 800 567-0927

Écrivez-nous

Aidez quelqu’un à cesser de fumer

C’est le fumeur qui doit décider d’arrêter de fumer pour des raisons personnelles et au moment qui lui convient. Personne ne peut l’y pousser. Si les pressions exercées par la famille ou les amis fonctionnent rarement, vous pouvez tout de même l’aider à réussir.

Conseils pour la famille et les amis

Avant qu’il arrête

  • Dites-lui que vous comprenez que la décision de cesser de fumer lui appartient entièrement. Faites-lui savoir que vous continuerez à avoir de l’affection pour lui peu importe ce qu’il décide de faire. Permettez-lui de choisir le moment qui lui convient le mieux pour arrêter de fumer.
  • Dites-lui que vous vous souciez de sa santé et que, s’il le désire, vous l’aiderez à arrêter de fumer quand il sera prêt.
  • Renseignez-vous sur les ressources offertes dans votre collectivité pour aider les fumeurs à arrêter de fumer, puis informez le fumeur que vous avez de l’information qui pourrait lui être utile lorsqu’il sera prêt.
  • Si le fumeur mentionne qu’il veut arrêter de fumer, dites-lui que vous le croyez capable de le faire.
  • Appelez la ligne d’aide pancanadienne en composant sans frais le 1-866-JARRETE (1-866-527-7383) pour trouver d’autres façons d’aider.

Pendant qu’il tente d’arrêter

  • Soyez compréhensif. Renseignez-vous sur la dépendance à la nicotine et les symptômes de sevrage. Soyez sensible à l’humeur d’une personne qui cherche à arrêter de fumer : elle peut à un moment avoir besoin d’aide ou avoir envie de parler de ses progrès, et à un autre moment, préférer être seule.
  • Demandez ce que vous pouvez faire pour l’aider. Le fumeur peut vouloir que vous lui serviez de distraction, que vous l’encouragiez, que vous l’aidiez à fuir toutes les tentations ou tout simplement que vous l’écoutiez.
  • Soyez à l’écoute. Respectez ce qu’il ressent et écoutez ce qu’il a à dire sans le juger ou lui offrir de conseils.
  • Offrez des récompenses. Promettez éventuellement de faire quelque chose pour le fumeur s’il atteint un objectif à court ou à long terme. Soyez sensible aux désirs et aux besoins du fumeur, car il pourrait se sentir mal à l’aise s’il ne réussit pas de cesser de fumer du premier coup.
  • Soyez sensible. Si le fumeur trébuche ou recommence à fumer, évitez de le culpabiliser. Dites-lui plutôt que vous savez que renoncer au tabac est difficile. Encouragez-le à essayer sans cesse d’arrêter de fumer. Dites-lui qu’il pourra compter sur vous quand il voudra essayer de nouveau à cesser de fumer.
  • Soyez là pour lui. Surtout, soyez conscient qu’il s’agit en premier lieu de votre ami ou d’un membre de votre famille; le fait qu’il soit fumeur est secondaire. Montrez-lui votre amitié, peu importe votre opinion sur le fait qu’il soit fumeur ou non-fumeur.

Si vous êtes vous aussi fumeur, évitez de fumer en sa présence et encouragez-le tout au long de son cheminement. Mieux encore, renoncez avec lui au tabac! Pour obtenir de l’aide, appelez la ligne d’aide pancanadienne en composant sans frais le 1-866-JARRETE (1-866-527-7383) ou consultez le site Web sur l’abandon du tabac de votre province ou de votre territoire.

À voir aussi :

Conseils pour les parents

Si votre enfant fume, encouragez-le à arrêter de fumer.

  • Dites-lui ce que vous ressentez relativement au fait qu’il fume. Parlez-lui avec respect et faites-lui savoir qu’il est capable de faire des choix responsables.
  • Demandez-lui ce qu’il pense du tabagisme, pourquoi il a décidé de fumer, s’il se sent obligé de fumer et s’il a déjà songé à arrêter de fumer. Demandez-lui ce qu’il faudrait pour l’aider à arrêter de fumer et comment vous pouvez lui apporter du soutien. Mentionnez les avantages du renoncement au tabac.
  • Dites-lui qu’il existe d’autres façons pour lui d’exprimer son individualité, par exemple dans son choix de centres d’intérêt et de passe-temps, de vêtements, de musique et d’émissions de télévision.
  • Soulignez que fumer coûte cher et que l’argent dépensé pourrait servir à d’autres fins.
  • Parlez-lui des avantages de renoncer au tabac. Par exemple, en arrêtant de fumer, il peut économiser de l’argent. Laissez-le déterminer les avantages.

Source :  Santé Canada