Logo Facebook Leclerc Assurances

1 800 567-0927

Écrivez-nous

Déneiger et déglacer

Déneiger et déglacer

Déneiger et déglacer

Nous avons un drôle d’hiver cette année. Des températures très froides, puis de grosses bordées de neige et, finalement, des temps doux avec de la pluie.

Avec le mois de mars qui se pointe le bout du nez, nous voudrions croire que tout cela est bien derrière nous, mais Dame Nature a probablement encore quelques surprises en réserve. C’est pourquoi nous devons rester prudents et vigilants.

Surveiller l’accumulation de neige

  • Afin d’éviter les risques d’effondrement, il est important de retirer la neige qui s’accumule sur notre propriété, en portant une attention particulière aux toitures voûtées ou arrondies, spécialement si les charges ne sont pas réparties de façon uniforme.
  • Même chose pour notre abri d’auto temporaire. Il y va de notre sécurité et de celle des personnes qui circulent près de notre domicile.
  • Après une chute de neige, déblayer et déglacer les escaliers, portes, balcons et accès jusqu’à la rue s’avère un exercice nécessaire que nous apprécierons fortement s’il arrivait de devoir quitter notre domicile d’urgence.
  • Si nous utilisons des appareils alimentés au gaz (électroménagers, foyer, etc.), assurons-nous de toujours garder l’accès au réservoir libre de neige ou de glace.
  • Évidemment, si nous avons un VR ou un gazebo, il est important de ne pas oublier d’en déneiger le toit.

Notre toiture en hiver

Si nous nous retrouvons avec une quantité de neige importante sur notre toiture, nous devons envisager de déneiger celle-ci.  Deux options s’offrent à nous : Le faire nous-mêmes ou utiliser les services de spécialistes.

D’entrée de jeu, le déneigement d’une toiture s’avère une opération risquée autant pour celui qui s’y affaire que pour les personnes qui circulent aux alentours.  Il n’y a pas que les risques de chute qu’il faut considérer, mais aussi la proximité des installations électriques. C’est pourquoi la meilleure décision que nous pouvons prendre est de faire appel à des gens qualifiés.  Premièrement, ceux-ci connaissent les techniques pour éviter d’endommager la membrane d’étanchéité et ils possèdent aussi tout l’équipement nécessaire pour travailler de façon sécuritaire. Ainsi, les risques de blessures s’en trouvent diminués.

En général, les toits sont construits pour supporter des charges importantes de neige et ainsi faire face à nos hivers québécois, mais il arrive parfois que la quantité de neige devienne une problématique. C’est alors qu’il nous faut nous montrer vigilants.

Parmi les signes auxquels nous devons être attentifs :

  • Des fissures sur les murs intérieurs
  • Des portes intérieures qui semblent coincer ou frotter
  • Des craquements inhabituels
  • Le plafond qui se déforme

Si nous nous retrouvons en présence de plusieurs de ces signes, nous devrons probablement évacuer le bâtiment et voir à prendre les mesures nécessaires pour que la toiture soit déneigée.

Informations tirées de la Régie du bâtiment du Québec 

Tags:
,