Logo Facebook Leclerc Assurances
1 800 567-0927

Écrivez-nous

Quelles sont les changements à communiquer à son assureur

Quelles sont les changements à communiquer à son assureur

Quelles sont les changements à communiquer à son assureur

Lorsqu’on ne travaille pas dans le domaine, ça n’est pas un réflexe de penser que certains changements à notre dossier d’assuré (à notre situation) doivent être communiqués parce qu’ils pourraient avoir une incidence sur les protections ou sur la prime elle-même.

Toutefois, en assurance, un dossier toujours à jour est un must.  Et non seulement à jour, mais qui comporte également des informations véridiques.  Parfois, pour payer une prime inférieure, certaines personnes sont prêtes à nier ou à omettre de mentionner des détails et cela est une pratique à proscrire.  Ce qu’il pourrait nous en coûter pour avoir voulu épargner quelques dollars n’est souvent pas comparable.

Ainsi, voici une liste d’éléments à communiquer à son courtier ou assureur. 

Contrat d’assurance auto

  • Changement d’adresse
  • Si vous utilisez votre véhicule hors Québec plus de 30 jours consécutifs.
  • Un nouveau conducteur utilise votre véhicule.
  • Si vous avez apporté des modifications à votre véhicule ou installé des équipements augmentant sa valeur ou sa performance.
  • Si vous avez fait installer ou désactiver un système antivol ou de repérage.
  • Si vous, ou tout autre conducteur du véhicule, avez été condamné pour une infraction au Code de la route ou avez eu une suspension de permis de conduire.
  • Si vous, ou tout autre membre de votre famille habitant sous votre toit, avez un dossier criminel.
  • Changement de travail ou de profession
  • Si vous avez changé l’usage de votre véhicule.
  • Si la distance parcourue pour se rendre au travail a changé.
  • Si vous avez remisé ou remis en circulation votre véhicule.
  • Si vous utilisez ou prévoyez utiliser votre véhicule pour le transport rémunéré de passagers ou pour le louer à un tiers.
  • Si le véhicule n’a plus de créancer.

Contrat d’assurance habitation

  • Vous avez effectué des rénovations ou des réparations importantes.
  • Vous avez acquis des biens qui augmentent de façon significative la valeur de votre contenu résidentiel ou avez acquis une nouvelle résidence ou un terrain.
  • Vous avez acquis des biens de valeur tels : matériel informatique, électronique, multimédia, jeux vidéo / bijoux, antiquités, œuvres d’art / vélo, cellier à vin.
  • Vous avez installé une piscine, un spa ou un sauna.
  • Vous avez un chauffe-eau individuel qui a plus de 10 ans ou avez installé un chauffage auxiliaire (bois, gaz, huile, etc.).
  • Vous avez fait installer ou fait désactiver votre système d’alarme.
  • Vous êtes devenu propriétaire d’un animal tel un chien, un animal exotique, etc.
  • Une nouvelle personne habite votre résidence.
  • Vous avez transformé la structure de votre bâtiment afin d’accueillir des locataires ou des pensionnaires.
  • Vous offrez des services de garde ou de famille d’accueil dans votre résidence.
  • Votre maison est vacante ou inoccupée.
  • Vous louez ou prévoyez louer votre habitation à un tiers, incluant les échanges de maison et les locations de courte durée.
  • Vous avez fait faillite ou vous, ou tout autre membre de votre famille habitant sous votre toit, avez un dossier criminel.
  • Vous avez des biens entreposés hors de votre maison (des objets personnels laissés dans un chalet loué temporairement ou à un terrain de camping).
  • Vous exercez des activités professionnelles ou commerciales à votre résidence ou effectuez du télétravail ou y conservez du matériel professionnel (outils, équipement informatique, etc.).

 


Jackie Beaudoin, Leclerc Assurances et Services Financiers